version smartphones
 

Trèhes pol Vièloneu (Les) (Malmedy)

(source : Lyre Mâmediène, Olivier Lebierre, 1901)
                                                                                                
“Pour cinquante centimes un vièloneu précédait les trèhes pendant une tournée; lu Grétry (un certain Copoix); Jhan Lînard; lu p’tit coûvlî; lu clépeu Mise dol Falihe, qui sautillait si bien en cadence avec son instrument et l’chainône Binot furent, parmi ces râcleurs de violon, les principaux types du siècle écoulé".

Les “trèhes” à Malmedy, ce sont les “tresses”, une chaîne mêlée de garçons et de filles.

Voici le fichier audio au format Midi


 



visitez le site de la radio

Votre publicité ici ?

Pour toutes infos, contactez canard.folk@skynet.be  .