El Oued, la ville aux mille souvenirs

 

En ce 10 juillet 2002, le quotidien algérien indépendant El Watan ouvrait ses pages culturelles par des éphémérides : le 10 juillet 1871 naissait Marcel Proust. "A la recherche du temps perdu" ...

El Oued est une ville située à 650 km au sud-est d'Alger. Plusieurs écrivains en sont originaires, mais sont aujourd'hui inconnus du grand public. Voici ce qu'El Watan dit, sous la plume de Djamel Amrouche ... malheureusement sans évoquer la cornemuse que l'on voit sur la photo.

M. Bauduin

 

On peut juste trouver leurs noms, quelquefois, sur une plaque commémorative ... El Oued est aujourd'hui une ville qui s'efface. Menacée par le sable au sud, et par le progrès au nord, ses habitants ont tôt fait d'échanger leurs chameaux contre des voitures; ils ont appris aussi à garder les murs au lieu de garder les palmiers, désormais gagnés par la remontée des sables.

A El Oued, la ville perd ses couleurs de sable, "sur instructions de la wilaya (1)", explique un taxieur (2) de Siouf. Les façades sont désormais peintes en un bleu clair, sale à la limite; le parpaing, la brique remplacent les murs en argile, cependant que les nouvelles bâtisses gagnent en hauteur sur 3 à 4 niveaux. A El Oued, rien n'est plus jamais pareil. "Encore quelques années, et on ne reconnaîtra plus l'oasis qui a charmé Isabelle", confie Ali Kerbi, 50 ans. Isabelle est la jeune Eberhardt, écrivain suisse, qui a fait d'El Oued sa terre d'asile en 1901 ...

A El Oued, c'est tout le fait culturel qui est remis en cause, voire renié. C'est à peine si on arrive à se procurer la dernière cassette d'El Gassem, ce jeune joueur de luth; c'est à peine si on peut se procurer un objet traditionnel propre à la région dans les deux seuls magasins d'objets artisanaux de la ville. "Nous n'avons pas où nous rencontrer, explique Hadji Layadi, nous n'avons pas où nous produire." Le même constat est fait par Ahmed Gueriche, artiste peintre, ou encore par son élève Bachir Ben Azziz. Hadji a 22 ans. Il est chanteur de raï. Accompagné de ses musiciens (au nombre de 4), il se produit dans les cabarets des hôtels de la région. Il peut gagner ainsi jusqu'à 30.000 DA (3) la soirée. Il anime aussi des mariages, sinon il attend des festivals ... Hadji n'a pas fait d'études en musique. Il compte deux cassettes sur le marché. Leur enregistrement lui a coûté environ 35.000 DA chacune. Il importe son matériel (orgue, sono) de Tunisie.

Ahmed Guerriche, lui, est sans doute le doyen des artistes d'El Oued. "Il est en tout cas le seul à être resté fidèle à son art", reconnaissent les habitants de la ville. Ahmed est retraité. Sa spécialité est la peinture sur sable. Accompagné de son élève Ben Azziz, à bord d'un 4x4 de location, il parcourt des jours durant le désert à la recherche de sable. Selon lui, il existerait 22 types de sable et autant de couleurs. A chaque arrêt, il recueille 3 ou 4 nouveaux types. La location de son véhicule lui revient à environ 6000 DA, mais il en profite pour faire le plein de sable (environ 500 kg), pour quelques mois de travail, dans des bouteilles en verre et autres flacons. (...) Ahmed a l'art de marier ou de coucher les sables, les couleurs sur des toiles ou même dans des bouteilles. Sa sortie sur le terrain dure plusieurs semaines. "Seulement voilà, constate-t-il, il n'y a pas de touristes, les gens d'ici n'achètent pas mes oeuvres. Qui achèterait un tableau à 1600 DA dans le Sud ?" Ahmed a déjà exposé en différents endroits du pays, mais son grand salut, sa fierté, dit-il, il les consacre à l'occasion de festivals culturels. Ahmed peut consacrer 2 à 3 journées de travail pour une toile.

Bachir Ben Azza, lui, n'a que 23 ans. Mais il paraît en avoir plus. Lui aussi est artiste peintre, mais il fait aussi de la caricature, de la sculpture. "Les artistes, il y en a à El Oued, mais on ne s'intéresse pas à eux", se plaint-il. Bachir a déjà été primé plusieurs fois à Alger, Souk Ahras et Laghouat. "On n'a pas où exposer nos travaux", ajoute-t-il. (...)

A El Oued, des associations comme Daouia ont offert un centre culturel aux jeunes Soufis pour exercer leur talent, mais ce n'est pas tout le monde qui en profite. La première commune se situe à quelques centaines de kilomètres ...

1. une wilaya = un département

2. un taxieur = un chauffeur de taxi

3. un DA (dinar algérien) = environ 0,10 FF


 



visitez le site de la radio

Votre publicité ici ?

Pour toutes infos, contactez canard.folk@skynet.be  .