version smartphones
 

Trèhes pol Vièloneu (Les) (Malmedy)

(source : Lyre Mâmediène, Olivier Lebierre, 1901)
                                                                                                
“Pour cinquante centimes un vièloneu précédait les trèhes pendant une tournée; lu Grétry (un certain Copoix); Jhan Lînard; lu p’tit coûvlî; lu clépeu Mise dol Falihe, qui sautillait si bien en cadence avec son instrument et l’chainône Binot furent, parmi ces râcleurs de violon, les principaux types du siècle écoulé".

Les “trèhes” à Malmedy, ce sont les “tresses”, une chaîne mêlée de garçons et de filles.

Voici le fichier audio au format Midi


 



visitez le site de la radio

la webradio TradCan interviewée

... par la société Radionomy. A lire sur son blog !

suivre le lien externe >

Votre publicité ici ?

Pour toutes infos, contactez canard.folk@skynet.be  .