les cd du mois

Vous trouverez ici une brève présentation des "cd du mois", les meilleuirs cd chroniqués dans les derniers numéros du magazine Le Canard Folk.

Septembre 2018 (en cours)

Juillet 2018

  • Denez : Mil hent - Mille chemins (Coop Breizh CD1134). Un chanteur breton exceptionnel, pas tellement par sa tessiture hors du commun (trois octaves et demie), mais par sa profondeur, par sa facilité à vous interpeller, à soulever des émotions, quand elle ne se fait pas rugueuse pour lancer vigoureusement une gavotte. Impressionnant à vous couper le souffle, cet album est un “must” de l’année ! ( www.coop-breizh.fr )
  • Rüüt : Maasikille, Kadakad. Deux accordéons diatoniques estoniens à basses ronflantes du style Teppo (le fabricant de la fin du 19ème), deux cithares estoniennes, un violon, un kannel, quatre voix explorent sans complexe les traditions instrumentales et chantées ainsi que les compositions  ( www.ryyt.ee ).
  • Naragonia Quartet : Mira (Homerecords 4446195) Il compose, explore sans faire de révolution, recherchant une beauté au service de la danse et des oreilles. Et il y parvient sans effort, avec cette luisante sonorité qu’on lui connaît, en dix morceaux charmeurs mais sans surprise ( www.homerecords.be ).

Juin 2018

  • Fred Guichen  : Dor an Enez (Paker Prod 025). Accordéoniste breton;  son jeu précis, élégant et dynamique s’adapte à une large palette d’émotions. Viruosité, diversité et musicalité font de cet album une véritable perle ( www.pakerprod.bzh , distr. www.xangomusic.com )
  • Tempest : Thirty Little Turns (Magna Carta MA-9122-2). 30ème anniversaire du groupe de folk électrique principalement celtique. Toujours aussi versatile, avec de belles harmonies vocales, un superbe et chaleureux album ( www.magnacarta.net )

Mai 2018

  • Altan : The Gap of Dreams (Compass 7 4708 2) Après trente ans de carrière, toujours fidèle à ses racines du Donegal, ce groupe phare réussit toujours à nous enchanter. La personnalité de Mairéad Ni Mhaonaigh, sa voix et son violon si expressif, n’y sont certes pas pour rien. C’est le pied ! ( www.altan.ie , www.compassrecords.com )
  • Ninebarrow : Troisième album pour ce groupe anglais (du Dorset).  Les deux compères composent avec ardeur de très belles chansons empreintes de poésie, et arrangent des traditionnels et quelques autres compositions. Ils livrent une interprétation magistrale et versatile, y compris de superbes harmonies vocales. Les voix sont parfaites, les arrangements ont la bonne idée de rester à leur service ( www.ninebarrow.co.uk )

Avril 2018

  • Trommelfluit : Aghoea ! (WBM2134) Une petite trentaine de musiciens principalement flamands, dont plusieurs membres du Brabants Volksorkest et de ‘tKliekske, voilà un solide menu ! Un agréable tableau qui, avec ses fifres, ne manque pas d’humour. L’album est sorti l’été dernier chez Wild Boar Music ( www.wbmshop.com , www.trommelfluit.org ).
  • Folk’Avant : Gryningsland (Nordic Notes NN089) ce trio féminin est suédois et finlandais. Il  mêle sur ce premier album les traditions de ces deux pays pour en faire de nouvelles compositions qui restent bien dans le style nordique. Une belle réussite, variée et agréable à souhait ( www.nordic-notes.de , www.folkavant.com ).

Mars 2018

  • Duo Emilia Lajunen & Suvi Oskala : Piilokisa (Nordic Notes NN106). Deux violonistes et Finlandaises interprètent avec sensibilité et versatilité des airs traditionnels finlandais et quelques compositions ( www.nordic-notes.de , distr. www.clear-spot.nl )
  • Okra Playground : Ääneni Yli Vesien (Nordic Notes NN105) Second album de ce groupe finlandais fondé en 2010. On est faiclement charmé par leur énergie positive, par le doux entrain (et parfois un brin d’hystérie) des trois chanteuses, par le mix très réussi d’instruments acoustiques et électriques ( https://okraplayground.fi , www.nordic-notes.de , distr. www.clear-spot.nl ).
  • Mynsterland : Glaeden (GO0118)  12 jeunes musiciens danois ont formé ce groupe en 2016. Une galette de 6 titres composés par eux, dont deux par le contrebassiste, ce qui est original mais ne devrait pas l’être. Joliment mélodieux, ces airs sonnent le plus souvent scandinave, parfois simplement folk, parfois aussi (le dernier morceau) avec une rythmique particulièrement recherchée ( www.go-folk.dk )

Février 2018

  • Bruno Le Tron : Initium (Bizis BZ01 2017). La diversité de cet album est proprement stupéfiante, et mérite bien le titre de chef-d’oeuvre ( www.brunoletron.fr ).
  • 21 Boutons : Onze. La complicité des deux accordéonistes est admirable, respirant leur plaisir de jouer. Et comme le public n’est pas un simple alibi, on est doublement heureux de ce très chouette album accompagné d’un agréable livret (www.21boutons.com)

Janvier 2018

  • Cie Saltaris. Une très belle réalisation qui déroule aisément son fil à travers l’Europe (www.saltaris.be)
  • Ferd : Music without Borders (Grappa Musikkforlag HCD7324). Magnifique réalisation qui unit les musiques du monde sur les thèmes norvégiens sans qu’elles paraissent trop exotiques (www.grappa.se).
  • Fränder : A la croisée des musiques traditionnelles suédoises et estoniennes www.frander.se

Décembre 2017

  • Pol Huellou & Friends : The Lost Agenda. Des instrumentaux irlandais, des chansons de différents styles (même un “Just a Gigolo” chaloupé), une improvisation sur une flûte harmonique (un tube en pvc ??), un blues au timbre oriental, tout un mélange chaleureux d’absurde et de nostalgie par une forte personnalité qui n’a pas fini de nous séduire (Facebook “pol.huellou”, artforpeace@wanadoo.fr )
  • Imar : Afterlight. Dans ces dix suites d’airs traditiionnels (d’Irlande, de l’île de Man, du Northumberland) ou récemment composés, ils font valoir de superbes arrangements, clairs, vifs, personnels sans trop s’écarter pour autant des traditions ( www.imarband.com ).

Novembre 2017

  • Laura Smyth and Ted Kemp : The Poacher’s Fate (Broken Token Records 002). Voilà du folk anglais on ne peut plus typique, fortement centré sur de belles voix claires, sur des chansons dont le texte coule mélodieusement, sur des histoires à écouter (www.lauraandted.co.uk)
  • Duo Jonsson Coudroy : Sur le Chemin. Leurs compositions peuvent être intenses, avec des instruments intimement liés, qui s’entrelacent, qui fusionnent, sans qu’on puisse distinguer l’un de l’autre. Versatilité, musicalité et humour sont au rendez-vous de cette superbe réalisation (www.compagnietakatom.fr).
  • Duo Pichard Vincendeau : Nevolen. C’est le premier album de Willy Pichard (vielle à roue) et Stevan Vincendeau (accordéon diatonique), deux Bretons qui ont baigné dans la musique folk dès leur enfance. Ils démontrent une vivacité et une créativité peu communes (stevan.vincendeau@wanadoo.fr).
  • Shillelagh : Hemels Douwe (APRMB01). Gabriel Lenoir (violon), Aurélien Tanghe (guitare) et Benjamin Macke (accordéon diatonique) livre un opus conforme à leur réputation : plaisant et très bien construit (www.denappel.be , www.shillelagh.fr).
  • Marc Perrone : Babel-Gomme (BUDA 860316). Il revisite ses musiques, ses poèmes et ses textes, qu’il récite ou qu’il chante en musique. Il raconte ses souvenirs, égrène de nombreuses jolies valses, une belle et lente “Tulip Jig”. Un album profondément humain et émouvant (www.budamusique.com).

 



visitez le site de la radio

Votre publicité ici ?

Pour toutes infos, contactez canard.folk@skynet.be  .